Lors de sa dernière séance publique, le conseil de VLB a voté la première mouture d’un règlement spécial – PPCMOI, comme celui qui encadre le projet Faubourg Lac-Brome, afin de permettre l’im- plantation d’une micro-brasserie au 576 chemin de Knowlton. Cet outil d’urbanisme permet au conseil municipal de contrecarrer ses propres règlements afin d’autoriser un projet spécifique.

S’il va de l’avant, «Micro-brasserie Knowlton» pourra brasser de la bière, tenir un bar et vendre des produits brassicoles. La réglementation actuelle permet plusieurs de ces activités mais pas la fabrication de la bière. Le projet, défendu par un couple de résidents, a déjà été approuvé par le Comité consultatif d’urbanisme (CCU).

Selon le CCU, la micro-brasserie satisfait aux critères d’un PPCMOI. Quels sont les critères qui accompagnent cette mesure qui ressemble à du rezonage parcellaire (spot zoning)? Le ministère des Affaires municipales précise qu’un tel outil peut être utilisé à condition qu’il respecte «l’intégration d’un projet dans le milieu ou en réduit l’effet sur le voisinage.» Les critères peuvent aussi être liés aux conséquences du projet sur l’environnement, en ce qui a trait à la circulation, le stationnement, l’accès des véhicules et la sécurité des déplacements. Il doit aussi s’inscrire dans le plan d’urbanisme de la municipalité.

La production industrielle de bière dans un village rural soulève plusieurs questions. D’abord l’eau. Le DG de VLB, Gilbert Arel a précisé à Tempo qu’avant d’appuyer le projet une recherche a démontré qu’il y aurait assez d’eau. Il y a aussi les questions relatives aux eaux usées, aux odeurs ainsi qu’au bruit en milieu résidentiel.

Comme ce fut le cas avec le projet résidentiel de Foster, une séance publique de consultation est prévue pour le 23 avril. Tempo aura plus d’information dans son prochain numéro.