Thank you Louise Penny 

You went out of your way to bring the Clintons to your favourite part of the world, your sanctuary, Three Pines and its magical personages. We, business owners of North Hatley, St- Benoit-du-Lac, Sutton, Knowlton and Three Pines, are very grateful for your generosity and your willingness in letting others share your experience by allowing us to spend precious time with your guests. On behalf of all of us THANK YOU.

Knowlton would not be Knowlton without you, as on a daily basis, many visitors are coming in, hoping to get a glimpse of you, snap a picture or exchange a few words. They are looking, book in hand, left and right, trying to identify someone or something they remember from your countless best sellers.

Your kindness and your class are unrivalled, you ignored local crashers who tried to steal the spotlight to focus on your guests and those you wanted so badly to attend so they can benefit from that unique and sensational opportunity. Bravo.

Once again, THANK YOU, your generosity and kindness will be forever in our hearts. Noli timere; we are all behind you and will always be.

Peter Takacs & Normand Rousseau Knowlton 

Vendre son droit d’aînesse pour un plat de lentilles 

Les administrations municipales se suivent et se ressemblent. Depuis la création de Ville Lac-Brome (VLB) en 1971, les élus ont constamment clamé haut et fort l’importance du lac et la place privilégiée de l’environnement et de la villégiature pour notre communauté.

Malheureusement, rares sont ceux qui ont réussi à améliorer concrètement l’accès au lac et aux activités de plein air. Pour cela, il fallait aller au-delà des énoncés de principe; il fallait de la vision, du leadership et de l’audace.

Actuellement, à Lac-Brome, à peu près les seuls espaces publics dignes de ce nom sont le fait d’initiatives privées où la Ville a joué la plupart du temps un rôle de second plan.

Récemment encore, le Conseil de Ville a loupé une occasion unique de doter la ville d’un espace public significatif. La propriété du terrain de golf Lac-Brome, 70 hectares, jouxtant un important milieu humide à proximité du lac, a été laissée entre les mains d’un promoteur et depuis ce temps, le carrefour historique («Gables Corner») et stratégique, à l’entrée de la ville, semble à l’abandon.

Dans ce dossier, la Ville s’est tenue sur les lignes de côté; elle a préféré les intentions d’un promoteur et les éventuelles taxes municipales, si elles se réalisent, à un projet structurant, représentant un puissant attrait pour les familles, les citoyens et les visiteurs.

Pourtant, le projet présenté de parc-nature se justifiait pleine- ment aux plans environnemental, financier et sociétal. Peut-on imaginer que sans une irrégula- rité réglementaire, constatée à la dernière minute, l’entrée de la ville se serait transformée en un immense parc de maisons mobiles!

Espérons que les prochains élus se feront les champions de projets structurants qui corres- pondent aux caractéristiques de notre milieu. Des projets qui nous rassemblent, nous démar- quent et respectent l’environ- nement! Pendant ce temps, Sutton fourmille de touristes et Bromont ne cesse de progresser.

Pierre Beaudoin Foster