L’avenir du plus gros employeur de Knowlton semble assuré à la suite d’une transaction financière impliquant KDC (Knowton Development Corporation) et des investisseurs des États-Unis et du Canada.

La compagnie sera financée par une nouvelle infusion d’argent et le support continu de la Caisse de dépôt et placement du Québec. La Caisse gère 308 milliards de dollars provenant de caisses de retraite et de fonds d’assurance publics du Québec.

Une firme de Wall Street, Cornell Capital, a acheté une partie des actions détenues par la Caisse. Celle-ci détiendra encore des actions de KDC (communément appelé ici Les Emballages Knowlton). L’intérêt de la Caisse est de maintenir et de prioriser l’emploi et l’innovation au Québec. L’intérêt de Cornell Capital signifie que de gros investisseurs américains reconnaissent la valeur de KDC.

«En tant que partenaire de longue date de la compagnie, nous sommes heureux d’appuyer KDC au commencement d’une nouvelle phase de croissance sur les marchés internationaux, qui bénéficiera à ses quartiers généraux dans le monde et à ses opérations au Québec», affirme Mathieu Gauvin, vice-président principal à la Caisse.

L’usine principale de KDC est à Knowlton et compte 800 employés, ce qui représente le quart de tout son personnel. Le siège social de la compagnie est à Longueuil et oeuvre dans la production d’une grande variété de produits de beauté et d’articles ménagers.

Il n’y a aucune indication de la valeur de l’investissement de Cornell Capital, mais la raison de l’investissement est l’expansion de KDC dans des marchés hors de l’Amérique du Nord.

«La firme (Cornell) utilisera son expertise unique en investisse- ment international, incluant ses nombreuses relations en Asie, pour augmenter les affaires de KDC au-delà de l’Amérique du Nord», déclare un communiqué de presse de la corporation. L’investissement est positif pour l’usine de Knowlton qui constitue la majeure partie de l’empire en croissance de KDC. Le communiqué de presse dit aussi que la compagnie poursuit la recherche sur de nouveaux produits dans le domaine des soins personnels.

Traduction: Guy Côté