Aux Championnats mondiaux d’aviron en août à Linz en Autriche, l’équipe féminine du Canada a qualifié cinq équipes pour les jeux olympiques de Tokyo en 2020 Deux des équipes féminines gagnantes comprenaient des rameuses d’AKR. Gaby Smith ramait pour les avirons de couples et Kasia Gruchalla-Wesierski pour les avirons de huit. Le conseiller d’AKR entraînait l’équipe olympique féminine canadienne en Colombie Britannique cet été et accompagnait l’équipe en Autriche.

Questionné sur la façon dont il a pu livrer une performance de ce niveau en trois ans avec une équipe de 14 per- sonnes, Gavin répondit: «Notre succès est dû à la qualité du lac et au support de la communauté locale. Nous avons aussi de nouveaux talents en développement à Knowlton avec Marilou Duvernay Tardif et Anna Burnotte qui ont encore une chance pour Tokyo en 2020.» Entre-temps, AKR travaille avec la municipalité, la province et avec plusieurs citoyens de Knowlton à la promotion de l’aviron de haute performance dans la province et aussi dans la communauté. Cet été, avec l’aide du Club Lions, AKR a testé un programme pour les jeunes campeurs du Club des Salamandres et auprès des jeunes de notre communauté. AKR planifie aussi des camps similaires pour l’Académie Knowlton et la polyvalente Massey-Vanier. On espère créer le même engagement pour la rame de la part des jeunes de VLB que celui pour le ski au temps du Mont Glen.

«Le vaste appui que nous recevons est étonnant,» ajoute Gavin. «Comme le nombre de gens impliqués continue de grandir, l’aviron pourrait devenir pour Lac-Brome une occasion de développement économique et social bénéfique pour toute la communauté.»

Traduction: Guy Côté