Le 10 septembre, une célébration a eu lieu à la Plage Douglass à l’occasion du quatrième anniversaire de la fondation d’Aviron Knowlton et pour célébrer la participation de Gabby Smith à la finale des Olympiques.

L’exemple de Gabby a suscité des témoignages de reconnaissance ce qui a réellement aidé à la croissance du club. Aviron Knowlton est maintenant un fait établi et pourrait fort bien devenir le «Centre national» de l’aviron au Québec. Cela nécessitera sans doute plus de financement par la ville, Québec et Rowing Canada, ainsi que, naturellement, l’appui soutenu de la communauté.

Plus tôt dans la journée, Gabby, à l’invitation de la directrice, Renalee Gore, passa 90 minutes à l’Académie Knowlton en compagnie de tous les élèves. Cet été, l’Académie a instauré un programme d’aviron auquel Massey-Vanier se joindra l’an prochain. Aviron Knowlton Rowing est le premier club depuis plusieurs années à offrir un programme scolaire et est aussi le club d’aviron qui s’est développé le plus rapidement.

Pendant l’événement, des allocutions ont été adressées à une assistance d’environ 75 personnes par le maire, Isabelle Charest, députée à l’Assemblée nationale, Derek Covington, président d’Aviron Québec et Robert Paterson, président de AKR. Une partie emballante de la soirée fut le baptême de trois nouvelles embarcations. Des dons d’embarcations ont été faits par Sylvain Desjardins et Catherie Béchamp et par Marilou Duvernay-Tardif (notre prochaine championne) et ses parents. Derek Covington a baptisé un des bateaux «Gabby Smith» – toute une émotion pour Gabby. L’aviron se porte bien à Lac-Brome et fut un sport qui a tenu en échec la COVID-19. Il a été pratiqué et apprécié malgré le virus.