Avec un budget en hausse de 4,4% (15 299 M$ en regard de 14 653 M$ en 2019) et l’éventualité d’un surplus d’environ 1,8 M$ pour faire face aux imprévus, les finances de VLB se portent bien.

D’où une augmentation pour les résidents du taux de taxe ajusté à l’inflation de 2,3%, ainsi que le maintien du gel des taux de taxe commercial et industriel pour la cinquième année consécutive.

Présenté à la mi-décembre par le Maire Richard Burcombe, le Directeur général Gilbert Arel et la Trésorière Caroline Cusson, les nouvelles propositions budgétaires permettront de poursuivre la modernisation des infrastructures municipales qui en ont encore grandement besoin: «Nous gardons le cap sur nos priorités, infrastructures, voirie, réaménagement du centre-ville et qua- lité de vie», a précisé le Directeur général Arel.

Au chapitre des revenus, la Ville prévoit bénéficier cette année d’une hausse de 38% de revenus de transfert (subventions), attribuable au nouveau pacte fiscal avec Québec et à l’augmentation des subventions pour le recyclage et le compostage auxquels les citoyens ont de plus en plus recours.

3M$ de travaux au Barrage Blackwood

Pour 2020, l’administration municipale a fait de la reconstruction du barrage Blackwood et du dragage de l’étang du Moulin, sa grande priorité. Des investissements majeurs de l’ordre de 3M$ de dollars sont prévus à cet effet soit environ 1,8M$ pour la reconstruction et 1,2M$ pour les travaux de dragage : «En 2011 la tempête Irène a fragilisé le barrage et le niveau de l’eau de l’étang Mill a dû être abaissé. Conséquence, la végétation prolifère et les sédiments accumulent au point où cet étang iconique pour VLB ne cesse de perdre de la profondeur et se transforme en marécage», a expliqué le directeur général, visiblement heureux que la Ville puisse enfin remédier à cette situation.

L’éclairage de rue au DEL est également dans les cartons. Plus économique, ce système permettra un retour sur investissement d’ici cinq à six ans.

30$ de plus par foyer pour la collecte des déchets

Caroline Cusson a mis l’accent sur le coût des matières résiduelles: «Il faut être conscient que le transport et le traitement des déchets coûtent cher et augmentent le compte de taxe des contribuables (30$ de plus cette année). Au contraire, plus on collecte de matières recyclables et compostables plus la facture diminue puisqu’elles font l’objet de subventions provinciales. Il se pourrait donc qu’on réduise de moitié le nombre de collectes de déchets, soit une collecte par mois au lieu de deux, a-t-elle ajouté, pour forcer les citoyens à adopter des comportements plus écoresponsables.»

Endettement

Quant à la dette, qui a presque doublé en cinq ans, elle atteindra 12 472 M$ à la fin de 2020.

Taux de taxe/100$

Résidentiel: 0,665$; 6 unités et plus: 0,7875$; non-résidentiel: 1,49$; industriel/commercial: 1,86$; lots desservis:1,33$; agricole: 0,665$.