Sans tambour ni trompette, le Centre de bénévolat Mieux-Être continue de procurer ses services aux aînés de la région. La Popote roulante et le transport de passagers à un rendez-vous médical ou à l’épicerie sont des services essentiels pour plusieurs. En somme, ce sont des aînés aidant des aînés, car de nombreux bénévoles sont eux-mêmes âgés de plus de 65 ans. «Un des bénévoles de la Popote roulante, Louis Pagé, est âgé de 97 ans», déclare Gib Rotherham, président du Centre Mieux-Être.

Mais l’âge des bénévoles a créé un problème pendant le pic de la pandémie COVID-19, amplifié par la demande des plus nombreux aînés confinés à la maison. Les chauffeurs les plus âgés n’étaient pas autorisés à travailler à cause des restrictions sanitaires.

«Un bénévole livra quatre-vingt-dix pour cent des repas pendant trois mois», ajoute Gib. Il s’agit de Ross Clarkson, aide-chef des pompiers de la Ville de Lac-Brome. «J’ai probablement livré cinq cents repas pendant cette période de trois mois», déclare Ross qui vient juste d’avoir 48 ans.

Le Centre de bénévolat Mieux-Être de Lac-Brome a été fondé il y a 35 ans par Diane Harrison, Peter Kerrigan et Ethel George. Aujourd’hui, il compte environ cinquante bénévoles, dont huit membres du conseil d’administration. Les services fournis incluent les visites amicales, la Popote roulante, un système d’alerte d’urgence pour ceux qui en ont besoin, le transport et les événements spéciaux tels que les dîners en groupe. 

Mieux-Être fournit environ 2300 repas par année. Le service fonctionne quatre jours par semaine: lundi, mardi, jeudi et vendredi.

Pour communiquer avec le Centre Mieux-Être: 450-242-2020 (Pearl).

Traduction: Michel Morin