Le maire, les conseillers, sauf Jacques Drolet et Lindsay Tuer, ainsi que neuf citoyens était présents.

Questions – Depuis l’entente conclue en décembre avec la Bibliothèque commémorative Pettes, de Knowlton, 62 résidents de Bolton-Ouest en sont devenus membres. Bolton-Ouest a entrepris son programme annuel de remise en état des fossés et des chemins, mais les citoyens devraient s’attendre à rouler sur des chemins mous et difficiles jusqu’à leur dégel à la fin mai. La ville a pris des dispositions pour chasser les hordes de chauves-souris résidant dans le grenier de l’hôtel de ville depuis de longues années. Un citoyen a gracieusement offert de construire quatre refuges à chauves-souris pour les encourager à rester, leur chasse aux insectes étant fort utile.

Urbanisme – Émission de six permis d’une valeur de 38 000$. Réalisation de deux inspections, émission de trois avis d’infraction et d’une amende de 1000$. Un petit bout de terrain donnant sur le chemin Spicer a été vendu à un voisin pour 800$.

Administration – Octroi à une firme de recruteurs d’un mandat de recherche d’un directeur général/secrétaire général. Le Conseil a décidé d’appuyer la sollicitation par Internet Haut-Richelieu, une OSBL de la MRC, de subventions provinciales et fédérales pour l’installation de câbles de fibre optique pour fournir un service d’internet haute-vitesse à toutes les maisons de Bolton-Ouest. Le Conseil a donné son appui à une initiative de Lac-Brome de constituer une aire de stationnement public près de la sortie 90 pour encourager le covoiturage. Octroi d’un contrat de 86 550$ à DJL Inc. pour la livraison de gravier.

Incendies – Extinction en février d’un incendie de poteau de l’hydro sur le chemin Mizener:1920$; une fausse alerte et un déclenchement d’alarme, impliquant deux adresses sur le chemin Brill: coût total de 3790$.

Mont Foster – Les négociations se poursuivent avec les promoteurs du projet Mont Foster. La Ville cherchera à s’assurer d’un accès public à l’observatoire du sommet du mont en échange de son appui à une modification des règlements qui permettrait aux promoteurs de construire un chemin menant à deux lots construisibles déjà vendus.

Prochaine réunion: samedi, 6 mai à 9h30 à l’hôtel de ville

Traduction par Jean-Claude Lefebvre