Le maire, les conseillers et 12 résidents étaient présents.

Le maire a rapporté le décès d’Arthur Mizener, un descendant d’une famille de fermiers qui a possédé et cultivé des terres pendant des générations. À la demande d’Arthur une cérémonie aura lieu au printemps. Il a été maire de Bolton-Ouest de 1971 à 1975.

Période de questions – On s’est enquis à plusieurs reprises de demandes auprès de la CPTAQ portant sur des utilisations non agricoles dans la zone verte. On s’est aussi dit étonné de déviations possibles dans des carrières de gravier quant à des conditions stipulées par la CPTAQ quant à leur exploitation. En regard du plan de développement de sentiers dans la nature, Robert Chartier sollicite davantage de suggestions. On espère pouvoir négocier des servitudes avec des propriétaires terriens pour s’assurer que la permission de fouler un sentier ne pourra être retirée par un nouveau propriétaire. Il a été question de la possibilité de cultiver des oléagineuses pour en tirer des huiles bio comme substituts des carburants fossiles. Le dossier d’un service internet haute-vitesse suit son cours. S’il survient une entente avec Hydro-Québec et Bell pour accrocher le filage optique sur leurs poteaux, le service haute-vitesse pourrait être chose faite d’ici quatre ans. Le coût d’accès à ce service n’a pas encore été fixé, mais les chiffres préliminaires sont de bon augure.

La Journée du voisinage est prévue pour le 11 août. Deux bénévoles se sont annoncés pour contribuer à son organisation. Il en faudrait encore au moins quatre. On prie les intéressés de communiquer avec l’hôtel de ville.

Mont Foster – Le promoteur n’a pas encore signifié d’amendements à son plan. Un urbaniste chevronné a reçu le mandat, d’une part, d’analyser la position de la municipalité et, en parallèle, l’ensemble des règlements d’utilisation du territoire et des permis de construction, et, d’autre part, de proposer des améliorations au besoin.

Chemins – Une demande de subvention sera faite pour aider à défrayer l’entretien des chemins Fuller, Wellington et Stagecoach. Les paramètres du projet d’élargissement de l’accotement pavé de la 243 dans la passe de Bolton ont été modifiés. Le Conseil est revenu au tracé d’origine, car sa révision aurait coûté 15 000-20 000$ de plus.

Un membre du Conseil participera à une séance d’information sur comment les programmes municipaux pourraient aider des aînés à demeurer dans leurs propres maisons. Deux conseillers participeront à une conférence téléphonique avec la ministre Weil pour dis- cuter de la communauté anglophone au Québec.

Prochaine réunion: le 5 mars à 19h30 à l’hôtel de ville.

Traduction: Jean-Claude Lefebvre