Le maire, les conseillers, sauf C. Briggs, et 18 citoyens étaient présents.

Questions – La municipalité examine les modalités de rémunération pour l’enlèvement de la neige autour des bornes sèches. Bolton-Ouest recevra à la fin de l’année un rapport sur le nombre de citoyens qui utilisent la Bibliothèque commémorative Pettes. Il sera possible de construire sur les lots vacants des quatre ilôts déstructurés sans avoir besoin d’un permis de la CPTAQ. Les citoyens qui désirent un permis de construction sur toute autre parcelle de terrain en zone agricole doivent s’adresser à la CPTAQ.

Urbanisme – Émission d’un permis; six inspections; deux infractions. Approbation de trois dérogations mineures et de deux demandes d’autorisation d’utilisation du territoire. Le cimetière Blunt est maintenant un site historique. Approbation de la première version du projet de règlement PIIA. Renouvellement de la réserve «terrain public» sur le mont Foster pour une période additionnelle de deux ans.

Administration – Deux membres du personnel municipal recevront une formation en gestion des élections municipales. Octroi d’un contrat de cueillette des ordures et des matières recyclables. Il y aura suivi du rendement.

Mont Foster – La municipalité a remis un rapport au promoteur. Il s’agit d’un compromis entre de projet initial de développement comprenant 61 lots résidentiels et le règlement municipal de zonage en vigueur. L’accès public à la tour d’observation sur les hauteurs est compris. Le terrain ne faisant pas partie des lots dont le développement sera autorisé sera intégré à la zone de conservation. Aucune réaction n’a encore été reçue. Toute proposition finale sera assujettie à une consultation publique.

MRC – La MRC s’affaire à un plan d’offre de service internet haute-vitesse aux secteurs ruraux et on demande aux citoyens de communiquer à la MRC leur vitesse de transmission internet. Un programme est à l’étude pour attirer des immigrants vers la MRC afin de résoudre une pénurie de main-d’oeuvre dans des industries bromontoises.

Traduction par Jean-Claude Lefebvre