Le maire, les conseillers, sauf Louise Morin et Karine Fortin, ainsi que 20 citoyens étaient présents.

Questions – On a demandé que la police soit davantage présente sur le chemin Foster.

Administration – Renouvellement de l’accord annuel de travail entre la Ville et Renaissance Lac Brome, 25 000$. Octroi de deux contrats d’entretien des pelouses et des parcs, 149 248$.

Lois et règlements – Adoption de la deuxième lecture du règlement de zonage 596-6. Après consultation publique, une section du règlement interdisant l’utilisation agricole de terrains de certains secteurs urbains a été retirée à la satisfaction de certains des propriétaires présents. Ce règlement permet également l’utilisation de terrains pour un nombre limité de sites de camping rustique dans quelques boisés. Le texte du règlement figure sur le site internet de la Ville.

Utilisation du territoire et gestion environnementale – On a débattu longuement d’une dérogation mineure en regard d’un terrain sur le chemin Cedar Bay. Il s’agissait de l’agrandissement d’un quai de cinq mètres pour qu’il puisse recevoir 12 bateaux plutôt que 10. Vu l’opposition massive des résidents de Cedar Bay, le Conseil a décidé de reporter sa décision au mois suivant (voir l’éditorial Assez c’est assez).

Sécurité publique – Nomination de trois premiers répondants: Joseph Pagé, George Burns et Mercedes Corbière. Le conseiller McGovern a rappelé aux citoyens qu’ils doivent disposer d’une affiche nette de leur numéro civique pour permettre au personnel d’urgence de trouver leur propriété.

Loisirs, culture et tourisme – Aide financière pour des activités et des organisations: Fête nationale, 8000$; Association littéraire Knowlton, 16 000$ pour Shakespeare on the Beach et le Festival littéraire de Knowlton; Three Pines Friendly, 1500$; Arts Alive, 2000$; Sunshine Theatre, 1250$.

Varia – La Ville demandera qu’une parcelle de terrain appartenant au ministère des Transports, près de la sortie 90 de l’autoroute 10, puisse être utilisée comme stationnement pour encourager le co-voiturage et le cyclo-tourisme.

Traduction par Jean-Claude Lefebvre