• Les histoires d’oiseaux abondent. Des bruits bizarres fusaient d’un sous-sol; en y regardant bien, voilà qu’apparaît un magnifique canard colvert – un peu ébouriffé mais, somme toute, indemne. Avait-il suivi le Père Noël en entrant par la cheminée menant à la fournaise, pour s’en extirper par la suite par le couvercle.

• Il est peut-être plutôt tard cette année pour intéresser des orioles de Baltimore à venir nicher chez-soi; néanmoins, on a démontré, exception faite des mangeoires pour colibris et orioles, qu’une demi-orange pendue à l’air libre s’avère un leurre irrésistible aux yeux de ces oiseaux bardés d’orange et de noir.

• Quelle joie d’observer les ébats d’un geai bleu faisant des vagues dans une vasque. Il semblait tout fier de lui et prêt à se trouver une compagne, maintenant qu’il s’était refait une beauté. Ces bains d’oiseaux doivent être régulièrement vidés, récurés et remplis, les oiseaux se cherchant souvent des pièces d’eau pour se nettoyer.

• Quelle audace d’aller faire du kayak avec sa fille de 10 ans et, à bord, le Labrador jaune familial. Un peu de repositionnement par le cabot et le frêle esquif a vite bazardé sa cargaison dans l’eau glaciale. Qui plus est, le seul jeu de clefs de la voiture a fait connaissance avec les profondeurs lacustres boueuses. Dure leçon, comme quoi toute chose essentielle doit être attachée sur soi.

• Récemment, un voisin s’est payé une crevaison sur la 10. Il s’est sur le champ rangé sur l’accotement pour éviter d’endommager la jante. Personne ne pouvant installer une roue de rechange sur une autoroute, il est donc préférable d’avoir un portable, encore mieux un téléphone intelligent, pour appeler à l’aide et situer sa voiture. Autrement il faudra attendre qu’un agent de la sécurité routière passe par là et le fasse pour vous. La dépanneuse vous amènera à la prochaine bretelle pour changer ou réparer le pneu, à défaut, laisser la voiture chez un garagiste. Le hic est que la dépanneuse ne peut recevoir que deux passagers, mais l’agent de sécurité routière peut aussi en amener un. Un programme d’assistance routière serait utile, comme le serait l’adhésion au CAA. Autrement, composez le 911.

Traduction: Jean-Claude Lefebvre