Cette rubrique est née en septembre 2005 pour offrir aux lecteurs de Tempo l’occasion d’y contribuer. Des bijoux intéressants, bizarres et merveilleux sont ainsi par- venus à nos oreilles au fil des ans et nous avons bien apprécié votre apport. Nous vous saurions gré de communiquer à Tempo vos idées et aventures à: 450-242- 2400 ou editorial@tempolacbrome.org pour l’alimenter.

• Il y a deux ans, le Poisson d’avril de Tempo annonçait l’ouverture prochaine d’une plantation de mari dans l’ancien magasin IGA tout contre le chemin Knowlton. La fiction semble être devenue réalité, une telle entreprise devant bientôt ouvrir ses portes sur le chemin de l’Aéroport à Mansonville. Le terrain a été acheté et les permis décrochés. Il ne reste qu’à attendre la légalisation de la marijuana.

• Une dame d’un certain âge, ayant fait ses emplettes à l’IGA des environs, est retournée à sa voiture avec son butin pour rentrer au bercail. Son fils l’a accueillie à la porte tout ahuri ayant constaté qu’elle n’était pas dans sa voiture. Il est vite apparu qu’il y avait le sac à main d’une inconnue sur la banquette arrière et qu’elle devait contenir la clef à commande par proximité. D’où le fait que la voiture avait repris vie dès le bouton de démarrage enfoncé et que l’erreur s’était facilement produite. La mère et le fils se sont dare- dare rendus à l’IGA pour tomber nez-à-nez sur deux auto-patrouilles et la proprio de l’engin «subtilisé». Explications rendues et le permis de conduire de la malheureuse fautive scruté, des excuses ont fusé et les agents ont rengainé leur calepin de contraventions.

• Dans une veine apparentée, trois femmes s’étaient loué une voiture et l’avaient garée devant leur hôtel. Le matin venu elles devaient se retrouver pour une virée de magasinage. L’une d’elles s’était assise sur la banquette, une autre ouvrait la portière du pas- sager quand un homme grand sourire aux lèvres leur a dit «Merci jolies dames, mais ce n’est pas la bonne voiture.»

Traduction: Jean-Claude Lefebvre