Il y a près de douze ans, Louis-Martin Jussaume était un élève de l’école St-Édouard de Knowlton. Aujourd’hui, le jeune entrepreneur de 22 ans s’envole vers la Chine jusqu’à dix fois dans  l’année pour sa firme de design de meubles haut de gamme, Mobilier Jussaume, dont une partie des opérations est à Knowlton.

«Nous fabriquons des meubles d’extérieur pour les restaurants huppés,» affirme Louis-Martin au retour d’un voyage de dix jours en Chine. «Jusqu’ici nous avons fait des affaires avec près de 50 chaînes de restaurants.»

Louis-Martin, et son frère Charles, 24, dirigent l’entreprise avec leur ami de collège Charles Hardy, aussi dans la jeune vingtaine. Les deux frères sont gestionnaires tout en jonglant avec leurs études universitaires: Charles fait sa maîtrise en comptabilité à l’Université de Sherbrooke.

Les frères Jussaume au travail / Photo Fred Langan

Charles utilise ses connaissances en comptabilité avant même que ses camarades de classe aient commencé à travailler. Il gère les finances de la firme naissante, empruntant l’argent pour financer la production et travaillant minutieusement pour assurer la satisfaction des clients et des investisseurs de première heure.

Les frères Jussaume sont natifs de Knowlton et passent encore beaucoup de temps dans la région car leur mère y réside et leur entrepôt est dans les environs.

Mobilier Jussaume conçoit et fabrique des meubles destinés aux chaînes de restaurants. Le design est créé ici même par Louis-Martin Jussaume et par des designers pigistes. La fabrication se fait en Chine. Discutant devant un café à Knowlton, Louis-Martin me confie qu’il envisage quatre voyages en Chine d’ici la fin de l’année.

«Nous avons remarqué que les chaînes de retaurants sont en compétition sur les concepts et le design pour leur image. Nous leur procurons le design et nous faisons fabriquer le mobilier en Chine pour ensuite l’entreposer dans les environs,» dit Louis-Martin. «En moyenne, les chaînes dépensaient normalement un quart de million de dollars en rénovations mais maintenant il faut prévoir presqu’un million. Il leur faut donc trouver une façon de réduire les coûts et les délais. Nous leur procurons la solution».

Leur entreprise a été mise sur pied il y a quatre ans alors que  deux des partenaires n’étaient même pas en âge de voter. Au début ils faisaient des projets occasionnels dans des restaurants. Depuis seulement un an et demie, il sont dans la fabrication de meubles sur une grande échelle. Mobilier Jussaume fabrique des chaises et des tables pour l’intérieur et les terrasses de restaurants. Pour un aperçu de leur production, cliquez sur leur site web:

Mobilierjussaume.com

On se demande, après tant de réalisations, jusqu’où iront ces trois jeunes hommes dans l’avenir ?

Traduction: Guy Côté