Il y a l’Estrie, puis la Montérégie. Il y a aussi Brome-Missisquoi, La Pommeraie et les Cantons-de-l’Est. Enfin il y a la Ville de Lac- Brome qui fait partie de tout cela séparément et en même temps !

Comme quoi les territoires géographiques, historiques, administratifs, politiques, sanitaires et touristiques ont leur importance sauf pour nous simplifier la vie.

Au début, c’est-à-dire en 1792, il y avait les Eastern Townships du gouvernement colonial du Bas-Canada. En 1858, il fut décidé que les dits Townships deviendraient Les Cantons-de-l’Est. Voilà une affaire réglée. Du moins jusqu’en 1981 quand, dans sa sagesse, le gouvernement du Québec a créé l’Estrie qui regroupait la plus grande partie des Cantons-de-l’Est. Mais attention, pas si simple. Ces nouveaux Cantons ne comprennent pas les régions plus à l’Ouest comme Granby, Dunham, Sutton parce qu’il fallait faire de la place à une petite nouvelle: la Montérégie; c’est là qu’on a placé Cowansville, Farnham, Bromont et enfin Lac-Brome, qu’elles le souhaitent ou pas.

Quand est venu le temps de réfléchir à son avenir et tenter de savoir à quel saint se vouer, il a fallu faire appel à la MRC de Brome-Missisquoi, un regroupement de 21 municipalités – dont VLB fait partie – qui décide toutes sortes de choses comme, par exemple, faut-il se joindre à l’Estrie ou rester dans la Montérégie lorsque la population veut se faire soigner ou obtenir des subventions ?

Voilà donc posée la question existentielle: êtes-vous Estrien ou Montérégien ?

Après des années de discussions, la MRC de Brome-Missisquoi a récemment opté pour transférer en Estrie l’ensemble des services gouvernementaux à condition que le gouvernement caquiste forme un comité pour une transition harmonieuse vers l’Estrie, dont l’acronyme pourrait être CPTHVE. Mais, pour le moment et pour faire simple, si c’est encore possible, VLB relève de l’Estrie quand il est question de transport, tourisme, immigration, santé et services sociaux, environnement et sécurité publique. Il faut s’adresser à la Montrérégie pour ce qui relève des forêts, de la faune, des parcs, de la culture et des communications, économie et innovation, énergie et ressources naturelles, emploi, affaires municipales, agriculture, alimentation, etc…

Et j’oubliais, lorsqu’un touriste se perd à Lac-Brome il est en fait perdu dans les Cantons-de-l’Est.