Prendre la peine de s’arrêter dans les boutiques du petit village victorien de Knowlton et de parler avec leurs propriétaires vous ouvre les portes d’une histoire fascinante de plusieurs générations de commerçants. Parmi les plus anciens on retrouve Cameron et Helen Brown, les propriétaires de Camlen, boutique de meubles en bois, sur mesure ou non, fabriqués localement et de grande qualité, de tapis, d’accessoires déco, de literie qui a pignon sur rue depuis 1982. Incontournable pour qui veut imprégner son intérieur d’un cachet local et chaleureux.

Un peu plus bas, dans la côte du chemin Lakeside vous tomberez inévitablement sur Livres Lac-Brome.

Besoin de vêtements décontractés pour hommes et femmes de grandes marques telles que Löle, Kaffe, Royal Robbins CTR et autres, un arrêt à la boutique Windrush, tout à côté de la bijouterie Le Shack, et le tour est joué. Deux propriétaires parfaitement bilingues, connaisseurs et sympathiques, Chantal Cloutier et Ian Bryson, sont là pour vous conseiller et vous servir depuis 2018. Pour ajouter une note européenne à votre garde robe et cela à prix doux, c’est chez Rococo qu’il faut faire un tour.

Outre les boutiques de chaussures haut de gamme Prestige, filiale de la boutique du même nom de Saint-Lambert, et des vêtements signés Iris Setlakwe purs produits québécois, toutes deux établies depuis une dizaine d’années.

Vous trouverez des fleurs en bouquets, en centre de table, des cache-pots et accessoires décos non loin sur le chemin Mont Écho à la charmante boutique Le Bouquet de Knowlton. Il y a aussi des articles-déco au Panier Champêtre juste en face.

Il y a enfin toute une nouvelle génération de jeunes marchands- entrepreneurs, prêts à créer et distribuer des produits locaux, en personne ou en ligne pour que Knowlton continue de satisfaire une clientèle qui elle, ne cesse de se renouveler. Parmi eux, la propriétaire de la toute nouvelle boutique e-Townships en face de la quincaillerie Home Hardware sur la promenade ( Boardwalk) qui distribue des produits locaux allant du foulard en alpaga en passant par la poterie Badger, les vins régionaux jusqu’à des pommes de terre et des miels à quelques dollars. Virginia Wilson saura vous convaincre avec enthousiasme que l’achat local est devenu à la fois un plaisir, une découverte et une nécessité.