Une des meilleures façons de trouver du travail ici est de travailler pour soi. Un groupe local de femmes entrepreneures a formé une association pour encourager les jeunes femmes qui veulent travailler à leur compte et partager leurs compétences avec d’autres. «Plusieurs d’entre nous sommes conscientes d’avoir été aidées dans leur parcours. Décider d’être une travailleuse indépendante est une étape terrifiante», dit Robin Badger, propriétaire d’une poterie prospère à Bolton-Ouest. Les neuf femmes se nomment FEMS pour Female Entrepreneurs offering Mentorship and Support. Elles ont commencé sur instagram pendant les vacances de Noël; chacune d’entre elles offrant un prix dans leur compétence à des jeunes femmes intéressées. Puis elles ont décidé de créer une bourse de 500$ pour les diplômées des écoles secondaires de la région.

«Nous avions mis sur pied nos entreprises par nos propres moyens mais on était d’avis que nous pourrions conseiller les femmes sur tout, des finances à la mise en marché,» affirme Jamie Moar, instructeure de Yoga et gérante du resto de la Marina. La gagnante de la bourse cette année est Destiny Picken, diplômée de Massey-Vasnier. En plus du prix on lui offrira plusieurs semaines de mentorat avec des membres de FEMS. «La chose qui nous relie toutes est que nous établissons nos entreprises à partir de nos passions et des choses que nous aimons. Il s’agit de gagner sa vie, mais pas seulement de faire de l’argent» dit Robin Badger. 

Les FEMS en question sont: Jennifer Adams, Intello de la nature; Robin Badger, Poterie; Kylla Bowbric, Boulangerie Lace; Sarah Holmes, Dance / Éducation physique; Jennifer Hopkins, Rembourrage, Megan Hlusko, Vétérinaire et photographe; Stephanie Lenaerts, Fabricante de savon; Jamie Moar, Restaurateure et Instructeure de Yoga; Lee Mosher, Joaillerie (aussi enseignante deuxième année). 

Traduction: Guy Côté