Le terrain de Golf Inverness sera désert l’été prochain. Marc Fontaine, le propriétaire, a décidé de fermer l’établissement de 18 trous situé sur le Chemin Bondville. Les membres qui avaient acquitté à l’avance leurs frais d’adhésion pour 2019 seront remboursés par chèque. Monsieur Fontaine n’a pas répondu à nos appels.

Apparemment, la maintenance du parcours, des verts et du pavillon (Club House) seront assurés par un personnel réduit; ce qui laisse croire que l’entreprise serait à vendre dans son état actuel. Il va sans dire que les acheteurs de terrains et les bâtisseurs du voisinage vont souhaiter que ce soit le cas.

Il s’agit de la fermeture d’un deuxième terrain de golf de la région dans les deux dernières années après la vente du Club de golf Lac-Brome pour un développement domiciliaire avec espace vert. Il ne reste donc qu’une seule entreprise du genre, soit le Club de golf de Knowlton réservé aux membres.

Les motifs de la fermeture d’Inverness n’ont pas été divulgués, mais elle découle, selon les rumeurs, de pertes financières et révèle une tendance en Amérique du Nord. Il y a 2 298 terrains de golf au Canada, selon l’organisme Golf Canada, avec environ 200 fermetures dans les deux dernières années. Inverness s’y ajoute. Les raisons du déclin sont multiples et complexes. La partie est trop longue. C’est trop cher. Les jeunes boudent ce sport. Les moments d’attention des gens sont trop courts. Quelle qu’en soit la cause, le résultat est que les mordus d’Inverness se bousculent pour trouver un autre endroit pour faire du golf cette année.