La consultation publique s’est tenue au Centre communautaire de VLB le 25 mai en présence de 125 personnes.

Le maire Drolet de Bolton-Ouest, le contracteur, Mme Lelièvre de l’Association du Corridor Appalachien (ACA), le consultant en urbanisme de Ouest-Bolton et le maire de St. Étienne ont fait des interventions. Ils ont souligné la réduction du nombre de lots dans le développement, et l’entente conclue entre l’ACA, organisme de conservation et le contracteur, à l’effet de convertir 217 ha en aire de conservation dans Bolton-Ouest et St. Étienne en propriété gérée par l’ACA. L’étendue de l’aire de conservation couvre la plus grande partie de l’habitat de la salamandre identifiée par les biologistes. L’entente assurera l’accès du public à la tour de surveillance, l’entretien des sentiers et le contrôle de la chasse. Des changements de plusieurs règlements sont en cours pour assurer que toute construction entreprise sur la montagne respecte l’environnement. Ces changements incluent l’établissement d’un P11A sur les styles des maisons et la construction, le partage des entrées afin de minimiser le défrichement et l’accès au chantier, l’installation d’étangs d’eau de pluie pour contrôler l’écoulement et des limites strictes quant à l’espace à déblayer en vue de la construction de chaque maison.

Les présentations ont été suivies d’une période de questions sur: l’utilisation du chemin Paramount pour accéder au Mont Foster et le développement du Mont Gauvin à St. Étienne; la raison d’un vote par les résidents de Ouest-Bolton, (certains des changements au règlements couvrant toute la municipalité.); la création d’une sortie d’urgence reliant le chemin Paramount et le chemin Mountain dont l’utilisation sera contrôlée par des barrières. La sortie pourra être utilisée par les randonneurs et les cyclistes et non par les véhicules motorisés, sauf en cas d’urgence. On a expliqué que tout l’espace au-dessus du chemin Glenview en bas de Paramount est un cul-de-sac et que la sécurité publique exige une sortie de secours.

Une personne dans l’assistance a insisté pour faire une présentation contre l’entente et le développement. Plusieurs ont quitté la salle à ce moment.

En clôture, le maire a souligné deux points: Si la proposition est acceptée, le sommet du Mont Foster et l’habitat sera protégé à perpétuité comme aire de conservation avec accès au sommet et à la tour de surveillance; les résidents de Ouest-Bolton ont reçu une enveloppe contenant des renseignements sur le projet, un bulletin de vote et une autre enveloppe pour signifier leur support ou leur rejet du projet de développement.

Les votes seront compilés le 7 juin.

Traduction : Guy Coté