Ce printemps, la Maison Dunham relancera son populaire programme de thérapie équine. Dans ce programme, un groupe de résidents passent six semaines avec un cheval. Chacun nourrit son cheval, nettoie sa stalle, fait son toilettage et travaille avec lui à l’extérieur. 

L’objectif est d’aider les résidents à développer leur confiance en eux et leurs compétences non verbales, tel le contrôle de leurs émotions. Ils apprennent le «Cheval», un code basé sur l’émotion et la confiance. À la fin du programme, ils ont découvert que par un simple contact et un mot gentil, leur cheval travaille avec eux. C’est une question de maîtrise de soi. 

«Nous savons que cela fonctionne», cite Anthony Berger, superviseur clinique, «parce que nous testons chaque participant au début, et à la fin du programme. On voit toujours des augmentations significatives de la confiance en soi et de la maîtrise de soi.» Plusieurs désirent refaire l’expérience. 

La thérapie équine est très courante aux E.-U. mais pas au Canada. Située à la campagne, la Maison Dunham est très reconnaissante envers une ferme locale qui fournit l’emplacement et les chevaux. Le programme a été mis sur pied en 2014 mais a été arrêté en 2020 pendant le confinement. Parce que l’interaction se fait entre une personne et un cheval, elle peut être adaptée à toute fluctuation de la COVID en 2021.  Ce progamme est réservé aux seuls résidents de la Maison Dunham. 

Traduction: Guy Côté