À l’approche de la St-Valentin il est à propos de rappeler une série d’incidents qui se sont déroulés dans toute la splendeur de l’automne dernier.

Jane Wardle recevait sa famille élargie pour l’Action de grâce dans sa résidence de Bolton-Est sur le chemin Baker Pond quand elle remarqua une voiture inconnue stationnée en bordure du chemin et un homme faisant voler un drone sur les lieux.

«J’ai envoyé mon petit-fils au bas de l’entrée pour lui demander ce qu’il faisait. Normalement il revient avec toutes sortes de détails, mais il mentionna seulement que c’était un chinois» relate Jane.

Cela se passait un dimanche. Le mardi suivant, après le départ de la famille, elle s’aperçut que la route était pleine de voitures et que quatre drones survolaient son étang, nommé Baker Pond. «Je leur ai demandé ce qu’ils faisaient. Ils voulaient escalader la montagne derrière ma maison et me montrèrent une photo de mon étang en forme de coeur, prise par un drone. J’ai répondu, non, c’est une propriété privée, et je les dirigés vers le sommet du Chemin Paramount.»

Autrefois on pouvait apercevoir l’étang de Jane du sommet du Mont Foster sur un site nommé Saut de l’amant. C’est maintenant une propriété privée interdite au public. Apparemment, la photo originale de l’étang Baker, qui de fait est en forme de coeur, avait été affichée sur un site de réseau social comme une rareté et une merveille, avec les résultats prévisibles.

«Ils sont venus en foule pendant des jours, de Montréal et de Chine, essayant d’escalader ma montagne pour apercevoir mon étang en forme de coeur, impossible à faire de la route.»

Jane, de façon très British, ne s’amusait pas du tout.

«J’ai appelé la police. Le constable m’expliqua qu’il ne patrouillait pas souvent mon coin du monde pas très fréquenté par les criminels. Il me dit que s’ils ne bloquaient pas la route, il ne pouvait rien faire.» Je lui ai dit: «Si je descendais le drone? Il sourit et dit: nous ne pourrions rien faire. Il n’y a pas de règlement local sur les drones.»

Jane n’avait aucunement l’intention de faire une telle chose, bien sûr, et quand les pluies commencèrent quelques jours plus tard, la foule s’est éclipsée. L’intérêt pour l’étang acessé. Au moins jusqu’à l’automne prochain.

Traduction: Guy Côté