par Francine Bastien

Le nouveau rôle d’évaluation de Lac-Brome traduit sa grande popularité et atteint maintenant 1,52$ milliard. Il s’agit d’un des taux les plus élevés au Québec, compte tenu de la taille de la ville. Ce nouveau rôle (2019-20-21) entrera en vigueur le 1er janvier prochain. Ce chiffre représente l’ensemble de la valeur de toutes les propriétés de la ville au 1er juillet 2017. Il servira de base au calcul de la taxe foncière pour les trois prochaines années. La valeur des propriétés commerciales a grimpé de 2,44% tandis que celle des terrains vacants avec services a bondi de 30%. Le secteur résidentiel s’enrichit de 9,35%, si bien que la hausse moyenne pour tous les secteurs s’établit à 9,34%.

La politique se mêle d’économie

Certains se demandent si leurs taxes vont augmenter de 9,34%. Bien peu probable puisque le conseil de ville peut intervenir ici et faire jouer le taux de taxe, le fameux «mil rate» ou taux imposé sur chaque 100$ d’évaluation afin de moduler la hausse de taxe et adoucir le choc! Le taux de taxe est déposé chaque année avec le budget de la ville en décembre. En 2018, le taux de taxe à VLB était de 68 cents. Lors des dernières élections, le Maire Burcombe a promis que les taxes suivront l’inflation, pas plus. Cet engagement politique laisse donc présager une hausse de taxes de l’ordre de 2 à 3%; pour ce faire, il faudra réduire le taux de taxation. Cette annonce se fera lors du dépôt du budget de la municipalité pour 2019.

Pour connaître la nouvelle valeur de votre propriété, consultez:  ville.lac-brome.qc.ca/residents/taxes-et-évaluation-foncière/

Après réception du compte de taxes, les contribuables en désaccord avec leur nouvelle valeur foncière pourront faire une demande de révision d’ici le 30 avril 2019.