Par Pierre Beaudoin

Voilà qu’une occasion unique se présente actuellement à la Ville. Acquérir la superbe propriété du Golf Lac-Brome et du milieu humide adjacent pour en faire un parc naturel, sur un site stratégique, à 3 km de l’autoroute 10, à l’entrée de la ville. Certains se sont mis à imaginer les sentiers aménagés, le centre d’interprétation, le point de départ pour la piste cyclable, les aires de pique-nique, le centre communautaire. Imaginons l’hiver, l’anneau de glace, les pistes de ski de fond, les sports de glisse. Imaginons le réaménagement routier en un carrefour giratoire beaucoup plus sécuritaire et efficace. Imaginons l’accès à la rivièreYamaska et au lac pour le canot-kayak…

Pour se démarquer, une offre récréative et culturelle originale est nécessaire.

À cet effet, un prérequis s’impose: disposer d’espaces. C’est ce qui manque cruellement à Ville de Lac-Brome. La Ville n’a pas de terrains, ni d’espaces suffisants et intéressants pour accueillir ses citoyens et ses visiteurs et leur faire vivre une expérience hors du commun. Les rares espaces publics que la Ville possède lui ont été donnés soit par des familles (Plage Douglass, Parc Call’s Mill), par le gouvernement provincial (ParcTiffany), par le Canadien Pacifique (le parc linéaire multifonctionnel) ou par le Club des Lions (Parc des Lions).

Si on se plaît à dire que Ville de Lac-Brome n’est pas que le village de Knowlton, peut-être serait-ce l’occasion de le prouver. Pourquoi ne pas investir aussi dans Foster, dans Fulford ou dans Bondville en créant un milieu de vie attirant pour les jeunes familles?

Nos élus et les citoyens intéressés trouveront certainement le moyen de concrétiser ce superbe projet structurant pour les générations à venir. Après l’extraordinaire exercice collectif d’Imaginaction (1987) et toutes les consultations faites pour se donner des plans d’urbanisme à bien des égards innovateurs, protégeant le caractère rural et villageois de la ville, il est étonnant qu’un des plus beaux sites à l’entrée de la ville ait passé à un cheveu de devenir un camping encombré de roulottes et de véhicules motorisés entassés les uns sur les autres. Un parc naturel sur ce site, une occasion à saisir?

Translation par Jean-Claude Lefebvre

Pierre Beaudoin est un citoyen de Foster ainsi que le secrétaire de Renaissance Lac Brome.