Jane Livingston et Michael Flanagan réaménagent l’ancien magasin général sur la rue Victoria. L’édifice commercial en opération depuis plus de 100 ans comprendra cinq logements locatifs modernes.

Le changement est dû à la forte demande pour la location de logements haut de gamme et à la baisse de la demande pour les édiices commerciaux.

«L’édifice n’est plus rentable comme espace commercial», affirme Mme Livingston qui géra le Magasin général Flanagan avec son mari Michael de 2001 à 2008. Ils sont restés propriétaires de l’édifice et la famille Barnes y géra une succursale de Home Hardware jusqu’à mai l’an dernier lorsqu’ils déménagèrent au L’édifice fut mis en vente

mais les offres d’achat étaient basses.

«Les seuls marchands intéressés à louer voulaient de petits espaces. Nous avons donc décidé de réaménager l’édif ice en cinq appartements», dit Mme Livingston.

Il y avait déjà deux appartements existants, et ils font partie du travail de rénovation. Les locataires actuels resteront. Avec le travail d’un architecte, le design comprend trois appartements additionnels haut de gamme.

«Nous étions conscients de la demande de logements à louer quand nous avons cherché un espace moins grand à louer dans le village», dit Mme Livingston. «Le gens veulent pouvoir se rendre à pied partout.»

C’est la deuxième restauration d’un édifice commercial du centre-ville pour en faire des logements locatifs. Jack Walker a refait l’ancien édifice Brouillette en face de la Banque de Montréal en 2016.

Faudra-t-il attendre longtemps avant que d’autres commerces abandonnés soient transformés en logements ou en condos à louer?

Traduction: Guy Côté