Un bon Club de Golf est ce qu’il manque à Knowlton

Ces paroles furent prononcées par Mary Maud Foster, épouse du Sénateur G.G. Foster, lors d’une des deux réunions informelles en vue de l’établissement du Club de Golf de Knowlton, qui célèbre cette année son centième anniversaire.

L’idée d’un club de golf a été soulevée d’abord par la Chambre de commerce à l’automne de 1919. Plusieurs des hommes ou leurs fils et filles venaient tout juste de rentrer des champs de bataille de la Première Guerre mondiale. Ces personnes réclamaient un retour à la normale. Quoi de plus civilisé qu’une partie de golf ?

L’engouement pour le golf a explosé en Amérique du Nord dans les deux décennies précédant la Première Guerre. Des clubs de golf ont été fondés dans les Cantons-de-l’Est à Lennoxville en 1896 et à Sherbrooke en 1897. Suivirent Granby Miner et Waterville dans les cinq années suivantes.

Le comité du Club de Golf de Knowlton embaucha le pro Albert Murray pour trouver la propriété la plus adéquate. M. Murray avait gagné deux
fois le Canadian Open. La propriété qu’il choisit avait été la résidence de John Baillie, dont la maison avait été incendiée quelques années plus tôt. Albert Murray déclara: «… le domaine Baillie était idéal et possédait de nouvelles fonctionnalités qui le rendait exceptionnellement désirable.»

La construction du terrain de golf, tel que conçu par Albert Murray, commença à l’automne 1920 par la démolition des bâtiments, des clôtures, et l’aménagement des verts. On acheta de l’équipement essentiel pour l’entretien du terrain, mais les moutons firent le gros du travail pendant deux saisons. Un modeste pavillon fut construit sur les fondations de la maison Baillie.

Le grand jour de l’ouverture officielle eut lieu le 1er juillet 1921 et John Baillie, principal bienfaiteur du Club et vice-président honoraire, frappa la balle du premier trou. Le Golf de Knowlton avait neuf trous, et on commença à discuter de son extension à 18 trous dès 1923. Cela mettra près de 70 ans à survenir.

Il y avait 100 membres au début. Seulement 39 n’étaient pas résidents de Montréal, et parmi ces derniers 25 étaient de Knowlton, neuf de Sutton et un membre d’outremer, Louis Pratt, était de Paris.

Le plus grand changement au Club de golf de Knowlton est survenu en 2002, lorsque, après est devenu un golf de 18 trous. Cela a transformé le Club. Il est main- tenant beaucoup moins local qu’il l’était, mais il est sans contredit, un des plus beaux terrains de golf du Canada, et quand il revêt ses couleurs d’automne, il doit être classé numéro un.

Traduction: Guy Côté