Le registre qui s’est tenu à Lac-Brome le 14 septembre sur le règlement d’emprunt pour le sentier Quilliams n’a reçu que 54
signatures. Il en fallait 500 pour tenir un référendum ou abandonner le projet. On a mis 27 ans à en venir là.

Le sentier Quilliams – entre le chemin Argyll et Foster – peut maintenant être complété avec les trois passerelles pour franchir le marais Quilliams. Il reste encore à enjamber l’anse Trestle avant que le sentier ne relie complètement Knowlton à Foster.

Section du sentier de 4 km vers Foster.

Depuis le début de septembre, les barrages de castors ont cédé leur place à de gros blocs de ciment pour permettre aux équipements lourds de circuler et de préparer le sentier pour recevoir les pieux et les trois passerelles. Ces travaux doivent avoir lieu une fois le gel bien installé afin de minimiser l’empreinte écologique du projet sur ce qui est considéré comme un écosystème fragile. Le ruisseau Quilliams est l’affluent principal du lac Brome. Le coût total du projet de sentier est évalué à 665 000$.