C’est une belle histoire à succès qui a débuté il y a plus de trente ans à Knowlton… et qui se poursuit: l’entreprise vient d’acquérir Les Plastiques Jets de Beloeil, une usine de plasturgie également (par injection et soufflage) d’une soixantaine d’employés. Cet ajout vient diversifier l’offre et la capacité de production de Plastiques Moulin.

Comme on le mentionne sur le site internet des Plastiques Moulin, «Plastiques Moulin a été fondée en 1985 par un groupe d’anciens employés de Tupperware, faisant des plastiques durables une partie de l’ADN de l’entreprise». La famille Desrosiers (Réjean, François et Érik) en a fait l’acquisition en 2012 des copropriétaires Michael Booth, Ronnie Engalls et Michael Pille et s’est rapidement tournée vers l’automatisation.

Un premier robot est entré à l’usine en 2015 et neuf autres depuis, libérant ainsi les employés pour des emplois plus qualifiés.

On dit habituellement que pour réussir, il faut innover. On ne manque pas d’imagination et d’audace chez Plastiques Moulin. En 2018, on ajoutait de nouvelles presses de moulage par injection (on en compte maintenant 18) à la fine pointe de la technologie, notamment une machine de

1 500 tonnes et une machine supplémentaire de 1 000 tonnes pour accroître la capacité de production, 24 heures sur 24, 365 jours par an. En 2019, Investissement Québec reconnaissait officiellement les qualités d’innovation de l’entreprise.

L’usine de la rue Victoria, voisine du Centre Lac-Brome, est passée de 15 000 à 50 000 p.c. au fil des ans. Plastiques Moulin a aussi un entrepôt de 75 000 p.c. à Waterloo pour les produits finis, 12 voies de garage à Cowansville pour ses matières premières et 10 silos pour le stockage de 1,5 million de livres de résine.

Son client principal: Sterilite. Vous avez sûrement déjà vu ce logo sur un camion-remorque ou sur un gros bac en plastique pour entreposer divers objets au garage, remise ou sous-sol. Vous vous êtes procuré ces con- tenants chez Walmart (c’est le distributeur principal) récemment ou il y a quelques années car ils sont réutilisables et très résistants.

Bon an mal an, 85 employés travaillent à l’usine de la rue Victoria et à l’entrepôt de Waterloo. Maryse Porlier, directrice des Ressources humaines, mentionne avec fierté que l’ancienneté moyenne est de dix ans. Rien d’étonnant si on se fie aux avantages sociaux qu’offre l’entreprise. En matière d’assurance, par exemple, on aura accès à une assurance dentaire, invalidité, voyage, etc. On est en recrutement présentement: le carnet de commandes est rempli jusqu’en janvier.

Encore une fois cette année, si la pandémie nous donne un petit répit, l’usine des Plastiques Moulin sera le point de départ de notre traditionnelle parade du Père Noël.