La communauté cinématographique du Canada a perdu une voix influente et originale en la personne de Pepita Ferrari, décédée à son domicile de Lac-Brome le 30 décembre. Elle avait 66 ans.

Pepita se consacra au documentaire et connut une longue collaboration avec l’Office National du Film. En collaboration avec son partenaire Louis Piché et leur compagnie, Films Piché Ferrari, elle produit un premier f ilm: «By Woman’s Hand» sur des femmes peintres canadiennes, nommées le Groupe du Beaver Hall. Trois ans plus tard elle produit «The Petticoat Expeditions» sur les femmes qui voyagent méconnues du 19ième siècle. Sans doute son projet le plus ambitieux en 2007, «L’art du réel: le cinéma documentaire, présente le processus de création de 30 cinéastes internationaux. On peut le visionner sur nfb.ca.

En plus de son métier de cinéaste, Pepita Ferrari a siégé comme directrice exécutive de Documentary Organization of Canada, au conseil de Cinéma Politica et elle est une fondatrice du Festival du Film des Cantons-de-l’Est, ici, à Lac-Brome, qu’elle aimait tant.