Créer un espace public dynamique au coeur de Knowlton est en plein ce qu’il faut pour relancer le centre-ville. C’est ce qu’a proposé la conseillère Louise Morin en présentant un plan de relance détaillé devant plus de 125 résidents lors d’une séance de consultation présidée par le Maire Richard Burcombe. Présentation qui vise à faire de VLB un nouveau membre du club sélect des villages membres de «Coeurs Villageois» ce qui permettra, on l’es- père, d’attirer plus de touristes et de se refaire une image de marque.

Pour qu’il fonctionne, de dire Madame Morin, «le plan devra d’abord convenir aux résidents et ensuite aux touristes.»

Un comité directeur formé de 16 représentants de tous les secteurs du milieu a mis en forme ce plan qui examine un vaste éventail de sujets et se concentre sur un plan d’action en huit volets lequel deviendra politique de la ville après son adoption par le Conseil lors de sa prochaine réunion publique.

Plan de match – Le plan prévoit des actions précises:

  1. Réaménager le centre-ville autour du Parc Coldbrook et s’étendant depuis la plage au Chemin Knowlton, Mt-Echo et incluant aussi la Ferme de canards et la marina. Un nouvel immeuble à usages multiples sera construit; le marché public sera déménagé dans ce secteur, un nouveau barrage et l’aménagement de l’Étang Mill fera partie de l’ensemble;
  2. Accès au lac et à des activités toute l’année;
  3. Extension du réseau actuel de sentiers pédestres;
  4. Embellissement et aménagement décoratif en fonction des saisons;
  5. Stimuler l’activité commerciale et attirer de nouveaux commerçants;
  6. Promouvoir les produits de l’agriculture locale, en augmenter la présence au marché public; allonger les heures d’ouverture du marché; encourager les restaurants à offrir des produits locaux;
  7. Mettre de l’avant l’offre culturelle, historique, la nature et l’alimentation dans la promotion touristique;
  8. Créer un comité permanent du tourisme.

Budget et priorités – Les premières questions de l’auditoire ont bien sûr porté sur les coûts et les éléments à prioriser. «Il nous faudra obtenir des plans et devis professionnels d’abord a expliqué Mme Morin. La réfection du barrage et du parc sont une priorité. La création de la place publique est modulable» a-t-elle ajouté.

Le projet a été bien reçu, bien que des citoyens aient soulevé quelques questions comme: enfouir ou déplacer des fils élec- triques dans le centre-ville; occuper les commerces vides plutôt que de construire à neuf; réduire le bruit des motos et du trafic lourd sur les voies principales. D’autres ont suggéré de créer des zones piétonnes pour réduire le trafic; mettre des oeuvres d’art dans les espaces publics, créér un symposium d’art; animer le cen- tre-ville; s’assurer que la politique commerciale s’enligne sur les besoins de la population.

Il y aura d’autres consultations avant de mettre le plan en place. Pour la conseillère Morin, le projet sera réussi «si on parvient à faire ça à coût et temps raisonnables à la satisfaction des citoyens, ce sera une bonne mesure de succès.» Plus de détails sur: www.ville.lac-brome.qc.ca