Laura Hernandez a commencé à enseigner le yoga à Lac-Brome peu de temps après son arrivée en 2002. Il y a quelques années, elle a senti le besoin de créer un yoga plus doux et adapté pour certains de ses clients atteints du cancer. Tout d’abord de façon autodidacte, elle est ensuite allée suivre une formation spécifique auprès de Tari Prinster de New York, qui a fondé Yoga4Cancer. Pour Laura, «le

yoga et la méditation pleine conscience sont des compléments parfaits aux traitements de médecine traditionnelle comme la chimiothérapie et la radio- thérapie. Leur rôle n’est pas de remplacer les traitements ou de guérir le cancer, mais plutôt d’amener une relaxation profonde et diminuer l’anxiété pour créer une ambiance propice pour aider le corps à

mieux assimiler et soulager les effets des médicaments et traitements. Le yoga a aussi un effet bénéfique sur la qualité du sommeil,» nous dit-elle.

Comme ces séances de yoga sont surtout offertes en petits groupes, les personnes bénéficient en plus du support du groupe pendant leur cheminement. C’est un antidote à l’isolement souvent ressenti quand la maladie frappe.

Penny Murray, de Dunham, une des participantes des groupes de Yoga4Cancer de Laura voit ses cours comme une oasis qui permet de sortir de la maison et où elle peut parler à d’autres qui vivent la même chose qu’elle. «Dans les cours on rit et on pleure parfois et ça fait du bien», dit-elle.

«Mais surtout on ne se sent pas jugé parce que l’on a perdu nos cheveux ou que l’on ne peut pas suivre les exercices. La famille fait ce qu’elle peut, mais parfois rien de mieux que des gens qui sont passés par là. De son côté, le personnel médical à l’hôpital fait aussi un travail exemplaire pour nous aider à vaincre la maladie, mais on a aussi besoin d’exprimer nos émotions. Dans le groupe, il y a tou- jours quelqu’un qui vit des choses pires que nous, on relativise en se disant que l’on passera à travers.»

Le groupe est ouvert aux personnes atteintes du cancer et qui suivent des traitements, celles qui viennent tout juste d’avoir leur diagnostic et d’autres qui sont en rémission. Il y a même des séances où les conjoints et la famille sont invités à se joindre aux participants.

Laura Hernandez caresse le rêve d’enseigner aussi le yoga dans les hôpitaux aux patients du département d’oncologie. Une idée appuyée à 100% par Penny qui sait comment le yoga a été et est encore bénéfique pour elle.
www.yogaetmouvement.com ou par téléphone au 450-330-1514.

Laura Hernandez est professeur de yoga et instructeur certifié de Yoga4Cancer