Décédé à 88 ans, Huck Henry était résident de Knowlton depuis longtemps. Il était très généreux de son temps et de son argent. Une des forces directrices derrière la levée de fonds pour le Centre Lac-Brome il fut très impliqué avec la fondation philanthropique CARKE.

Roderick Leinster Henry naît à Montréal en 1929. A sa naissance, son père, un immigrant britannique est âgé de 54 ans. Dès son jeune âge on l’appelle Huck. «Il avait les cheveux roux, et il était un enfant unique surprotégé et turbulent qui ressemblait à Huck Finn» dit sa fille, Dr Willa Henry. Il grandit à Hudson, Québec, et fréquenta le Lower Canada College à Montréal.

Un grand athlète, il joue dans la ligue junior A et aurait pu devenir professionnel. Mais il rencontre Jill Foster, la fille de George B. «Bunny» Foster à Knowlton.

«Mon grand-père a dit à mon père que pour épouser ma mère il lui faudrait renoncer au hockey et trouver un emploi stable” dit Willa, la fille aînée de Huck. Il commença comme vendeur aux industries Wire Rope à Montréal dont il devint le président.

Il fut très impliqué dans la Ferme des canards, via la famille de sa femme, et y travailla à sa réussite.

Le couple se marie en 1953. Brillant golfeur, il se joint au Club de golf de Knowlton. Il en sera président en 1971-1972. Un ancien caddy remarque; «Huck était toujours gentil. Il pouvait vraiment frapper une balle, mais son putting laissait à désirer.»

Huck Henry est décédé en Floride le 9 avril.

Ses trois filles: Willa, Diana et Jane lui survivent. Son épouse, Jill, est décédée en 1988, et il se remaria avec Dodi Massey.

Elle lui survit avec ses enfants par alliance, Debby, John, et Peter Massey, de même que 13 petits-enfants, trois arrière-petits-enfants, et deux à naître.