Tam Davis, décédé trop jeune à l’âge de 73 ans, était encore récemment président de Tempo. Il était aimé de tous pour son discernement, sa patience et son dévouement pour toutes les tâches qu’il assumait. Avocat à la retraite, Tam parlait calmement et avait sa façon d’arranger les choses. Il a opéré de subtils changements au Tempo sur des questions aussi complexes que les statuts. 

Son plus grand talent, cependant, touchait le point de vue éditorial. Tam était sans faille en anglais et en français, il écrivait des articles et même traduisait ceux des autres. Son attention aux détails était étonnante. Lorsqu’il vint comme bénévole à Tempo il y a des années, on lui assigna un article sur le recyclage. Il a fait des  recherches détaillées sur le sujet et se présenta à la réunion éditoriale suivante avec un document solide, couvrant tous les angles  du recyclage et rédigé de façon claire et lisible.

Tam et son épouse Marie Josée Meekers ont acheté une maison près du village en 2000 qu’ils ont pris des années à restaurer. Quand Tam a pris sa retraite du barreau il ya trois ans, ils sont venus vivre ici à plein temps. En plus de son travail à Tempo, Tam était impliqué dans L’Association  pour la conservation du Mont Écho.

Il est né Thomas Robin McLeod à Montréal. Il a fréquenté le collège Bishop de Lennoxville, Québec. Après sa graduation de McGill avec un bac en histoire, il se rendit à Paris et obtint un diplôme en Civilisation française. En plus de parfaire son français, il y acquit son amour inconditionnel de la France et de tout ce qui est français. Il s’est aussi approprié son  patrimoine écossais et se plaisait à porter son kilt à l’occasion.

De retour à Montréal, Tam obtint un diplôme en droit à McGill. Tam jouissait d’une grande estime de la part de ses collègues et  confrères, reconnu à la fois comme un “gentleman” et un gentil-homme quand il faisait valoir son point de vue. Reconnaissant du mentorat qu’il avait reçu comme jeune avocat chez Laing Weldon à Montréal, il fut, par la suite, un mentor auprès des avocats plus jeunes qui travaillaient à ses côtés comme partenaires chez McCarthy Tétrault et plus tard chez Ogilvy Renault qui devint Norton Rose Fulbright. Sa profession le mena dans de fascinantes avenues pendant plus de cinq décennies couvrant l’immobilier, le droit des affaires et éventuellement les grands projets hydroélectriques de la province. 

En plus de sa curiosité intellectuelle, Tam était physiquement très actif. Avec son épouse, il faisait de la randonnée, de la raquette et du ski de fond. Tam a participé au Marathon de ski du Canada pendant des années, un éreintant parcours de ski de fond entre Lachute et Ottawa.  Tam et Marie Josée aimaient le grand air et le jardinage. Tam, en perfectionniste, maîtrisait l’art de cuire un dindon sur le barbecue. Ils ont beaucoup voyagé; la France et l’Italie étaient leurs pays favoris en Europe, mais ils ont aussi visité l’Amérique du Sud et la Nouvelle-Zélande. 

Tam Davis est né à Montréal le 30 juin 1947. Il est décédé le 29 avril 2021. Lui survivent son épouse Marie Josée Meekers, ses enfants Alexandre et Dominique et sa petite-fille Pyrrha.