Ce populaire événement célébrera ses 30 ans du 14 au 22 juillet.

Fruit de l’esprit fertile du potier et musicien Stanley Lake, le Tour des Arts commença modestement avec un commanditaire et douze artistes des Cantons-de-l’Est. Il compte main- tenant 35 artistes et 70 commanditaires.

«Ce fut mon idée et je suis toujours présent, nous dit Lake de son studio, mais le Tour est bien différent aujourd’hui.»

Le concept demeure le même – promouvoir les artistes et artisans régionaux et offrir un regard sur le procédé créatif en permettant d’observer les artistes au travail dans leur studio. Il est devenu un moteur important de notre économie, attirant 7000 visiteurs pendant neuf jours en juillet, alimentant les commerces locaux, engendrant des événements culturels et fournissant aux artistes de disciplines variées une part importante de leur revenu annuel.

«Le changement le plus important est survenu après la troisième année lorsque nous sommes devenus un événement lors duquel nos œuvres sont jugées,» se souvient Stanley Lake. «J’avais l’habitude de visiter les autres événements comme un gitan. Maintenant, je peux demeurer chez-moi et vendre directement de mon studio. Je rencontre des gens, j’obtiens des impressions et des commandes et, j’espère inspirer les jeunes à considérer ce mode de vie.»

Vanessa Yanow est une nouvelle participante cette année, exposant ses bijoux de verre et de textile de son studio à Abercorn. Avec sa pro- fonde connaissance en organisation d’événements artistiques, on lui a confié la tâche de pro- mouvoir le Tour anniversaire ainsi qu’à monter un inventaire. «J’ai appris par moi-même le soufflage de verre, et la joaillerie est le résultat de recherches sculpturales,» crie-t-elle au-dessus du tintamarre d’une machine à broder industrielle. «Les beaux-arts et la joaillerie sont constamment sujets de conversation dans mes travaux. De plus, j’ai toujours été un peu pyromane!»

Mark Zimmerl est un vétéran du Tour auquel il participe depuis 1995. De fantastiques tableaux et d’étranges céramiques raku sont produits dans son vaste studio de Brome. «Le Tour signifie d’être plongé dans l’ambiance artistique de la région et de tous ces gens travaillant par amour de l’art. C’est aussi pour moi l’événement le plus lucratif de l’année.» En plus de travailler sans relâche dans son studio, Zimmerl organise des ateliers de travail pour la première fois cette année. Pour information, visitez son site internet mgz.ca.

Le céramiste John Davidson est aussi un nouveau participant. Son four à céramique a chauffé à vive allure dans son atelier de Bolton-Ouest afin de produire suffisamment de pièces. «C’est éreintant, mais formidable à la fois» dit- il. «L’occasion de participer au Tour m’incite à étudier plus profondément la fabrication des céramiques. C’est très enthousiasmant, créatif et plaisant. Et j’ai beaucoup appris.»

Le 30e Tour des Arts dure du 14 au 22 juillet dans neuf communautés des Cantons à l’ouest du lac Memphrémagog. Pour plus d’information, visitez tourdesarts.com.

Traduction: Michel Morin