Si vous êtes curieux de connaître le nouvel occupant de l’ancien resto Chin au 514, chemin Knowlton, vendu en 2018, vous serez heureux d’apprendre qu’une artiste locale dans la verrerie, Annie Schank, l’a transformé en un studio de rêve, le Can.Art Verre (avec pour logo un canard vert).

Annie désirait un local convenable pour son art qu’elle exerçait à la maison. Une visite de son nouveau studio éclairé, spacieux et splendide vous convaincra de la différence qu’un studio adéquat peut faire pour une artiste du verre. Le studio compte quatre fours, incluant un de vitrigraphie et un cinquième a été commandé. Il comprend aussi une chambre humide, un local de sablage et une chambre noire pour la sérigraphie. Il y a des unités de stockage pour les plaques de verre et du rayonnage pour exposer les nombreux cylindres transparents remplis de verre de différentes couleurs en forme de spaghettis et de linguinis.

Son histoire d’amour du verre commence il y a 20 ans par un cours du soir en vitrail. Elle passe vite à l’expérimentation dans d’autres formes d’art verrier, incluant la mosaïque et le verre fondu. Fondamentalement, elle s’intéresse à tout ce qui touche le verre à l’exception du soufflage. «Je suis obsédée par le verre. Ma plus grande crainte est de ne pas pouvoir réaliser toutes les idées qui me viennent en tête», se désole Annie. C’est pourquoi elle ne prend pas de commandes. Le temps lui manque. «J’aime la science du verre. Je n’ai aucune idée de ce que je vais trouver quand j’ouvre le four.» On doit prendre des précautions pour chauffer et refroidir le verre pour éviter qu’il n’éclate. Annie dit en riant: «vous pouvez voir que je suis dans la verrerie par les bandages sur mes doigts.»

Elle a grandi à Thetford Mines mais sa vie l’a menée aux États-Unis. Elle affirme: «nous sommes des snowbirds inversés maintenant». Comme elle s’ennuyait du pays, à l’été 2012, elle et son mari ont loué une maison à Magog. Son mari est tombé en amour avec la région et peu après ils ont acheté une maison sur Sugar Hill. Ils sont rentrés des États-Unis et sont ici depuis le début de la pandémie.

Annie a eu plusieurs demandes de cours de verrerie qu’elle se propose d’offrir aussitôt qu’il sera sécuritaire de le faire. Avec son expérience comme professeur et son talent pour raconter des histoires, ils seront sûrement populaires. Le public aura l’opportunité d’admirer ses mosaïques amusantes, ses objets décoratifs uniques et ses idées de cadeaux lors de ses portes ouvertes quelques semaines par année. Pour la contacter, par courriel: annieschank@yahoo.com

Traduction: Guy Côté