Un bâtisseur, un homme d’action, une inspiration, un véritable pilier de notre communauté, c’est tout cela que nous avons perdu avec le décès du Dr William Barakett. Plusieurs d’entre nous l’avons connu personnellement en tant que médecin. Un médecin qui faisait preuve d’un rare dévoue-

ment. Sans son apport, la Clinique médicale de Knowlton n’aurait vraisemblablement jamais vu le jour. Il s’est battu corps et âme pour bâtir cette clinique. Il a aussi été au cœur de la campagne de financement qui a mené à la construction du Centre Lac-Brome afin de doter notre milieu d’un centre dynamique au service de nos familles, des enfants, des jeunes et des moins jeunes.

Au Canada et à l’international il était reconnu en tant qu’expert en matière de toxicomanie et de dépendances, un fléau qui affecte tant de gens aujourd’hui.

Bien sûr, il avait ses détracteurs; c’est le lot des chefs de file. Mais ce que l’on retiendra de lui ira bien au-delà des critiques. C’est sans doute banal de dire cela mais il ne sera pas facile de lui succéder. En fait, on peut affirmer sans se tromper que personne ne pourra vraiment le remplacer. Tempo offre ses plus sincères condoléances à la famille du Dr Barakett ainsi qu’à tous ceux dont la vie a été marquée par son action.