Née à Verdun en 1938, son coeur était à Bolton-Ouest dans le Glen où sa mère, Vera Mizener est née sur la ferme familiale près du chemin Glen. Vera a passé ses années de formation à Magog avant de retourner à Montréal comme toute adolescente d’esprit libre. Plus tard elle découvre ses passions pour l’ornithologie et la musique, étudiant avec Mario Duchesne et Jan Simon et chantant dans diverses chorales de la région montréalaise. En 2004, Cedric et Vesta construisent leur maison de rêve sur le site de l’ancien chalet sur le mont Glen et Vesta revient à l’ancienne maison familiale qui faisait son bonheur. Vesta s’est impliquée dans le théâtre communautaire local, donnant son temps pour de grandes et petites productions, dont le point culminant fut son rôle comme directrice artistique et membre de l’équipe de rédaction de «Chickasaw» la comédie musicale locale des Knowlton Players en 2007. Elle a été un temps membre du choeur de l’église Creek et a chanté comme mezzo avec le choeur Pot Pourri pendant 15 ans.

Même si Vesta a dû vivre avec le cancer pendant des années, personne ne l’a jamais su, personne ne s’en souvient. Elle a vécu sa vie avec énergie et détermination, volontairement dans la dignité. Elle s’est dévouée à sa famille et à ses amis, aux arts et à sa maison sur la montagne avec Cedric. Lui survivent, son mari, Cedric Briggs, sa soeur, Sue Kelly (Larry), sa belle-soeur, Primrose Keist (Peter), sa fille Carolyn (Marc), son fils Ian (Lola) et ses enfants Kol et Victoria, sa nièce et ses neveux, Melissa, Paul et Christopher et son beau-fils, Michael. 

Quand les restrictions seront levées, il y aura une célébration de la vie de Vesta.