Zachary Pilon de Lac-Brome pratique le karaté depuis l’âge de sept ans. Fils de Richard Pilon, propriétaire du Star Café, il a passé sa ceinture noire le 27 mai dernier à l’âge de 14 ans. En juin, il est allé à une compétition internationale de karaté Shink Yokushin, le  Karate Dream Festival organisé par le gouvernement du Japon où 36 pays étaient représentés. Deux jours de compétitions et deux jours d’entraînement dans les dojos où Zachary a appris que pour les Japonais le respect de soi-même et des autres ainsi que chaque détail technique sont très importants.

Ce jeune athlète a une discipline de fer. Inscrit au programme sport études de Massey-Vanier, il s’entraîne au dojo de Cowansville avec Alain Veilleux et d’autres sensei, trois soirs par semaine pendant 90 minutes avec les adultes et deux heures le dimanche. Combinés à ces entraînements spécifiques, ceux de mise en forme quotidienne à la maison où il fait 100 push ups, 100 set ups avec charge de 35 lb, 100 squats avec charge de 35 lb et 45 minutes de punching bag, on comprend tout de suite que l’on a affaire à un compétiteur sérieux. Discipliné et motivé, il s’entraîne surtout avec des adultes depuis l’âge de dix ans, car il n’a plus de défi avec la plupart des jeunes de son âge.

Qui aurait pensé qu’un jeune de sept ans qui s’est initié au karaté sur son heure de lunch à l’école St-Édouard aspirerait un jour à devenir champion du monde? S’il continue à s’entraîner autant et à continuer son ascension dans le sport, on comptera peut- être dans quelques années à Lac-Brome un champion du monde de karaté. D’ici là, le karaté lui inculque la discipline et un meilleur contrôle de ses émotions, deux qualités que l’on devrait tous développer, même comme adulte. Bravo Zachary!