Depuis l’abandon de cette voie ferrée la ville refusait d’exercer son droit de refus de l’acquérir pour 1$. Durant son mandat de 1987-1991 il déploya des efforts pour que la ville n’exerce pas son droit de refus sans succès à cause de l’opposition soutenue des gens du secteur et la résistance de membres de son conseil. À l’élection de 1991 il exerça son privilège de maire sortant et fit inscrire au bulletin d’élection un référendum proposant l’acquisition par la ville de l’entièreté de la voie ferrée sur le territoire de la ville. Ce référendum fut gagné haut la main à une majorité de 1200 votes en faveur et 800 votes contre.

Depuis l’acquisition Gilles a continué de militer et se battre pour compléter ce projet et particulièrement lors de son dernier mandat de 2009-2013 pour remplacer les ponts coupés de Trestle Cove par des passerelles sécuritaires.

Ce sentier maintenant complété est un actif communautaire d’une grande valeur et unique à notre ville et nous devons remercier tous ceux qui ont contribué à sa réalisation et particulièrement Gilles Decelles.

Je propose que le pont de Trestle Cove soit nommé en l’honneur de Gilles Decelles afin de souligner sa contribution.

Marc Beauchamp Lac-Brome